Plans et personnages.

[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable
Avatar de l’utilisateur
GabrielleTrompeLaMort
Guerrière du Sud
Messages : 1052
Inscription : 25 Jan 2005, 16:56
Localisation : Au Pays Du Pastis !!!
Contact :

Plans et personnages.

Messagepar GabrielleTrompeLaMort » 13 Mars 2007, 21:37

"Sous ce masque, c'est une idée."
Blog d'édition d'

Avatar de l’utilisateur
Xss
Profananarteur
Messages : 1757
Inscription : 24 Jan 2005, 17:31
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Xss » 13 Mars 2007, 21:55


Avatar de l’utilisateur
Napalm Dave
Lézard explosif
Messages : 1078
Inscription : 11 Nov 2006, 23:10
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Localisation : Tours city
Contact :

Messagepar Napalm Dave » 14 Mars 2007, 20:58


Avatar de l’utilisateur
Chiroptere
Pipistrelle à plumes
Messages : 391
Inscription : 30 Jan 2007, 21:17
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Fantasy, Fantastique et SF
Localisation : les pieds sur terre et la tête dans les étoiles
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Chiroptere » 14 Mars 2007, 21:58

Je remarque souvent que donner une description à un personnage, même s'il n'est guère plus important qu'un nom, ça lui donne toujours un peu de profondeur. Et quand je dis une description ce n'est pas simplement de lui décrire la couleur des yeux/cheveux, mais de lui donner un petit plus (ou petit moins) qui justifiera description en retenant l'intérêt du lecteur.

Par exemple le héros se fait aborder dans un bar par quelqu'un qui cherche la bagarre:
" [Le héros] ne s'inquiéta pas trop, cet homme avait du mal à tenir debout à cause des liqueurs qu'il avait bus, ce serait donc certainement facile de le battre. L'homme paraissait petit, mais on en y regardant bien on s'apercevait qu'il avait une légère tendance à se vouter et qu'il était en fait de taille moyenne. [Le héros] aurais pu le voir s'il n'avait pas lui aussi un peu abusé de la boisson et c'est sans doute pour ça qu'il n'anticipa pas la force du coup de point qui le frappa en pleine tête."

Cet homme on ne le retrouvera peut être plus dans l'histoire, mais son action va peut-être déterminer ce qui va arriver au héros, il a donc son importance et il mérite bien ça petite description.
Bon ce que j'ai écrit n'est peut-être pas génial (je viens de l'inventer, ne le chercher pas dans un livre) mais j'espère qu'il vous aidera à comprendre ce que je dis.


Sinon il y a ça que j'avais lu dans Pourquoi tuer le pépé? d'Exbrayat :
"Marie, une gamine de dix-huit ans avec un petit derrière de rien du tout et une poitrine dont on remarquait essentiellement l'absence."
Je trouve que cette petite description nous en apprend beaucoup plus sur cette Marie qu'un livre sans description aurait pu nous en apprendre. Rien que sur une description physique on peut deviner son caractère, le genre de rôle que pourra jouer ce personnage dans l'intrigue. Bien sûr une description ne colle pas forcément au caractère du personnage mais ça lui donne une certaine profondeur. Et encore plus si cette description ne colle pas au caractère, on va automatiquement se demander pourquoi c'est comme ça. Le personnage gagne l'intérêt du lecteur.
Une chauve-souris, Demoiselle de la nuit, Une chauve-souris, Aimait un parapluie. (Thomas Fersen)

Avatar de l’utilisateur
ereneril
Calembourbeur
Messages : 710
Inscription : 24 Oct 2005, 15:04
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Localisation : Ambassade lilloise du Dentikistan
Contact :

Messagepar ereneril » 15 Mars 2007, 09:57

Les dés ont fini de rouler...

Avatar de l’utilisateur
Syven
Biquette
Messages : 284
Inscription : 24 Jan 2005, 13:40
Localisation : En pleine errance...
Contact :

Messagepar Syven » 15 Mars 2007, 10:22



Avatar de l’utilisateur
Blackwatch
Chef de la propagande
Messages : 1125
Inscription : 16 Mars 2005, 11:44
Localisation : Pays Noir (B)
Contact :

Messagepar Blackwatch » 15 Mars 2007, 10:30

Bêta-lis, Cocyclics te bêta-lira!

http://cocyclics.org

Blog: http://blackwatch.over-blog.com

Avatar de l’utilisateur
Beorn
Peluche de choc
Messages : 1127
Inscription : 04 Nov 2006, 22:29
Localisation : aimanté sur le frigo
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Beorn » 15 Mars 2007, 10:39


T1 "La perle et l'enfant" (Mnémos) en librairie le 23 septembre !

Avatar de l’utilisateur
Thanatos
ordre de l'automne
Messages : 148
Inscription : 23 Fév 2006, 22:39
Localisation : Quelque part à vous attendre
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Thanatos » 15 Mars 2007, 10:56

Je ne pisserai plus dans vos rosiers.

Avatar de l’utilisateur
Saulz
Messages : 37
Inscription : 03 Fév 2007, 20:19
Localisation : Dans un endroit où je peux rêver
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Saulz » 15 Mars 2007, 13:26

Pour ma part, je fais un peu comme ereneril, Je liste les points par lesquels je veux faire passer mes personnages, les principaux événements que je veux qu'ils rencontrent au cours de leur vie, commençant par l'élément qui déclenchera leur "quête" et la façon dont leur historie se terminera, la conclusion bref ! ça, c'est seulement pour les personnages principaux... pour les secondaires, je dresse l'esquisse de leur passé, leur motivation, leur philosophie de vie ou leur vision du monde et aussi leurs grandes faiblesses, ce dont ils ont honte, peur, ce qui les rend en colère... ce que je fais aussi pour les principaux.

Mais pour répondre clairement à la question si l'intrigue forme le personnage ou l'inverse, je dirai platement les deux.

- Je fais d’abord un plan grossier de la psychologie de mon personnage et des points par lesquels je veux le faire passer. J’élabore ici l’intrigue en même temps que le personnage.
- Ensuite, j’imagine quels impacts peuvent avoir ces événements sur mon personnage, comment il va réagir, qu’est-ce que cela va changer dans sa vie. Ici, l’intrigue forme le personnage un peu plus en profondeur.
- Puis, maintenant que je possède le portrait psychologique de mon personnage, je sais parfaitement comment il peut réagir face à certains événements, je peux en déduire sa réaction et les actions qu’il commettra par la suite. Ici, le personnage influe sur l’intrigue.

C’est un peu complexe et abstrait tout ça … J’y vais surtout par déductions logiques à vrai dire, je commence par les grandes lignes de l’histoire et du perso et je précise les deux au fur et à mesure. Un exemple peut-être ?

-Un grand point : mon personnage doit quitter sa ville natale pour partir à l’aventure. C’est un guerrier qui sera emporté par la folie et le tout dans un contexte dark-heroic fantasy.

-Hum … pourquoi quitterait-il sa ville ? Ha ! J’ai trouvé ! Il n’a pas put devenir chevalier dans sa patrie natale, il a perdu un combat qui décidait de son sort. L’impact : il se sent faible, il a honte, il ne se croira jamais à hauteur d’homme, toujours il se percevra comme ce sale faible qui ne put se faire nommer chevalier. Il va commencer à détester ceux qui purent se faire sacrer chevalier et il veut démontrer sa force aux autres, histoire d’oublier son amère défaite. Donc, pour combattre, il va s’exiler.

-Bon, maintenant, un jour il rencontre un humain, un chevalier alors qu’il est dans sa nouvelle patrie. Il envie les chevaliers et veut prouver sa force sans oublier qu’il va sombrer dans la folie … résultat : Il va massacrer ce chevalier, il va l’occire sauvagement sous les yeux de ces valeureux camarades qui commencent à le craindre, sidéré par telle violence de la part de mon personnage principal. Mon perso prend un peu confiance en lui et continue à opérer avec pareille cruauté, il devient progressivement de plus en plus violent. Résultat : ça va causer des frictions au sein de la troupe qu’il avait à sa charge et il finira par se faire destituer. Sa destitution va le rendre fou de rage, il se sent trahi, il a honte d’avoir été victime de pareil complot donc … et je continue comme cela.


Aussi, il y a aussi une autre façon de procéder, parfois, un personnage forme un autre personnage, dans le sens que les actions d’un personnage vont influer sur la vie d’un autre, ce qui forgera son caractère davantage et je dois déterminer comment il va réagir aux actions de cet autre personnage. Peut-être que tout ce que je dis N’est guère des plus clairs… mais en gros, c’est comme cela que je fonctionne : à la fois l’intrigue forme le personnage et le personnage forme l’intrigue.

Avatar de l’utilisateur
Xss
Profananarteur
Messages : 1757
Inscription : 24 Jan 2005, 17:31
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Xss » 16 Mars 2007, 04:12

Quelque chose à laquelle je viens de penser...Bon, j'ignore à nouveau si ça va aider quelqu'un si j'étale mon expérience personnelle mais bon.
Dans mon précédent post je présentais le cas où l'intrigue prend place dans ma tête, et où je me débrouille pour étoffer les personnages qui ne sont que de simples pions en gros...
Maintenant, il m'est arrivé une ou deux fois que des personnages m'inspirent pour des histoires...Le seul problème est qu'il est difficile de finir avec des personnages qui pourraient nous inspirer. Mais ce qui est vraiment intéressant quand on finit avec un personnage qu'on aime c'est qu'en plus de connaitre déjà plus ou moins sa psychologie, caractère, etc, on va vraiment le bichonner, lui et son histoire. Ce qui veut dire que dans mon cas, si je me mets à bosser sérieusement avec les persos que j'aime, je vais limite changer mes habitudes et faire un plan. Du coup là je sens que je vais répéter un peu ce qu'à dit Saulz. Je sais déjà ce que ce personnage aime, ce qui peut le faire souffrir. A partir de là je peux déjà commencer à tracer les lignes d'un récit qui pourrait convenir à ce type de personnage. Le fait qu'on se base sur un personnage qu'on bichonne énormément fait qu'on va vouloir lui offrir une "grande aventure" (limite comme un "cadeau" pour faire honneur à ce personnage qui représente autant pour nous...Oui, je pars limite en live là XD), résultat : à moins d'être le dernier des troufions, on ne va pas plomber l'image de notre héros charismatique en le mettant dans une histoire bête et méchante où "lui c'est le super gentil, qui doit se battre contre le super méchant", et où on finit avec des persos stéréotypés et inintéressants au possible, le tout dans une histoire basique (non pas que ce soit mal...Mon âme d'enfant fait que je peux aimer les histoires simples, avec un jeune héros intrépide qui se bat contre un méchant qui n'a pas une once de bonté : si les clichés existent, c'est qu'ils marchaient à une époque...Mais à présent, à moins d'être un véritable génie, les clichés ennuis...). Tout ça pour dire que plus ou moins involontairement, le fait de bosser avec perso qu'on aime va nous forcer à trouver une bonne histoire qui le mettra en scène (ou une histoire un minimum bonne...) , et une chose menant à une autre chose, certains pans de l'histoire vont nous permettre de développer encore plus notre perso (voir nos persos...Car du coup je sens qu'on va commencer à vraiment apprécier nos personnages secondaires), du coup cela nous permettra de développer encore plus l'histoire, etc...
Le plus souvent c'est l'histoire qui me vient d'abord en tête, et je peux vous dire que des fois je me mords les doigts pour faire en sorte que les persos soient intéressants et ne donnent pas l'impression de subir l'action. Pour le roman que j'avais rapidement prévu pour le Nanowrimo je suis parvenu à créer quelques personnages plus ou moins intéressants (donc certains j'ai vraiment finis par aimer : coup de pot!), mais d'autres en sont encore au stade de pions. Le plus souvent je parviens à avoir une histoire qui me semble intéressante avec des persos intéressants, mais dans ces cas là les persos ne sont que des "outils" dont je me sert pour bâtir une histoire : niveau émotion, entre eux et moi c'est le néant total.
Conclusion, si d'une façon ou d'une autre vous finissez par vous inventer un perso que vous aimez vraiment, vous serez sans doute capable de finir avec une histoire, plan, etc, qui tiendra plus ou moins la route et où vos persos ne seront pas des pions transparents (remarquez, si à mesure que vous écrivez votre histoire vous tomber amoureux de vos propres persos, ça ne sera que meilleur, et je ne crois pas que vous rallerez à l'idée de changer le cours du récit pour qu'il colle mieux à leur comportement).
...
Maintenant, comment finir avec des personnages qui vous inspireront vraiment? Ben...Il n'y a pas de recette miracle, c'est au petit bonheur la chance.
Dans mon cas c'est partis d'un simple dessin que j'avais fait en cours où j'avais essayer de dessiner un personnage dans le pur style "perso de jeux-vidéos pour gosses" : vous savez...Très jeune, tenue avec quelques gadgets, look spécial, et pour couronner le tout super trognon (le fait qu'il ressemble limite à un petit écureuil ou un truc comme ça n'y est pas pour rien! :lol: ). J'ai finit avec un perso que je trouvait visuellement charismatique, et voilà, ça été le déclencheur (donc si vous savez plus ou moins déssiner profitez-en pour bosser vos persos...). Des fois mon âme d'enfant refait surface, et il y a des symboles qui marchent très bien chez moi, comme le cliché du "jeune héro intrépide" (il suffit que je regarde le fameux AMV de Final Fantasy IX avec Elevation de U2 pour que je me dise "j'aime déjà ces persos alors que je ne sais rien d'eux...")...Et écouter à ces moments-là une musique qui m'inspire (et tant pis si c'est un morceau de dance débile) m'aide beaucoup à m'imaginer ce personnage dans diverses situations.
J'ai finit par garder ce personnage de côté pour une histoire plutôt destinée à la jeunesse qui prend forme dans mon esprit...Mais, étant comme je suis, l'histoire en question est très sombre, avec encore une fin moitié happy-end, moitié pessimiste...Mouais, si jamais j'écris cette histoire, je ne crois pas que ça finira dans la case "histoire pour enfants" (surtout que c'est dur à écrire), mais bon voilà, le jour où je m'y mettrais sérieusement je serais drôlement motivé je crois! :lol:
Bon voilà, j'arrête d'étaler ma vie XD

Avatar de l’utilisateur
Pépère
ordre de l'hiver
Messages : 216
Inscription : 05 Nov 2006, 10:56
Localisation : près du fief tourangeau
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Messagepar Pépère » 17 Mars 2007, 14:37



Boire ou conduire, ni l'un ni l'autre

Avatar de l’utilisateur
Saile
Messages : 12
Inscription : 14 Jan 2007, 11:52
Localisation : ???
Contact :

Messagepar Saile » 23 Mars 2007, 16:40


lionel
Messages : 11
Inscription : 06 Fév 2005, 09:07
Contact :

Messagepar lionel » 27 Mars 2007, 18:26

Dernière édition par lionel le 27 Mars 2007, 23:07, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
UNblue
ordre de l'automne
Messages : 174
Inscription : 18 Fév 2005, 02:36
Localisation : Castries, Saint Lucia
Contact :

Messagepar UNblue » 27 Mars 2007, 19:51

Je pense que l'articulation personnages-intrigue dépend du type de narration.
Si elle est centrée sur un seul personnage (le Héros) c'est assez simple : c'est son histoire et elle tourne autour de lui. Les éléments d'intrigue doivent être liés à lui, cf. 'Luke je suis ton père'. On peut élargir le procédé avec un groupe de personnages à condition qu'on entende pas trop rouler les dés ('quoi ! Tu es en fait la belle-soeur de l'héritière de l'archimage qui a tué mon père ?').
De l'autre côté d'un spectre assez large, les personnages réagissent aux événements plus qu'ils ne les créent ; on est alors dans des intrigues de type historique ou d'enquête.

De mon côté, j'ai tendance à planifier assez lourdement : je n'ai pas fait sciences-po pour rien !
En général je distingue les personnages principaux des personnages secondaires.
Pour les premiers, j'imagine d'abord l'intrigue, puis le type de personnage dont j'aurais besoin pour la développer. Une fois que je vois à peu près qui ils sont, je leur crée une histoire et un caractère en assemblant des petites idées qui traînent : des trucs plus ou moins importants qui les rendent réels, en évitant ce qui peut faire dériver l'histoire.

(Bon exemple : 'effectivement, avant d'être mercenaire j'étais dans les ordres. Et puis pendant la troisième guerre messique, je me suis dit que la seule façon de ne pas se retrouver devant la pointe d'une épée, c'était de tenir la poignée.' Il a un passé qui le rend intéressant mais on ne s'y attarde pas trop.
Mauvais exemple : 'avant d'être mercenaire, j'étais moine de l'ordre de Machaantrük, mais les barbares ont détruit le monastère, tué tous mes frères et dévasté la région, alors, seul survivant, j'ai décidé de prendre l'épée sacrée pour venger blablabla' Lui, il est du genre à avoir une trentaine de vendettas en cours de liquidation et un passé tellement houleux qu'il va faire chavirer l'intrigue.)

Après, les personnages secondaires sont eux, complètement fabriqués sur mesure pour l'intrigue, ce qui peut les rendre un peu superficiels si on ne fait pas attention.
Ecrivain, c'est une profession qui n'explique rien mais qui excuse tout.

lionel
Messages : 11
Inscription : 06 Fév 2005, 09:07
Contact :

Messagepar lionel » 27 Mars 2007, 23:23


Avatar de l’utilisateur
Neryelle
ordre du printemps
Messages : 304
Inscription : 25 Jan 2005, 14:30
Localisation : Mars
Contact :

Messagepar Neryelle » 28 Mars 2007, 00:40

Moi ce que je fais, je pars d'un scénario original (par exemple mon dernier cas c'est un groupe employé comme mercenaires par un roi pour mater une rebellion mais ils finissent par rejoindre les rebelles) et pour donner de la profondeur à mes personnages je leur donne des spécificités qui font qu'on les reconnaîtra et qu'ils seront vraiment différents des autres personnages de roman :

- Mon héros est borgne et a en permanence un perroquet sur l'épaule qui lui donne des informations cruciales
- Le guerrier utilise deux épées en même temps et a une panthère pour l'accompagner.
- Mon personnage féminin a les cheveux rouges et est extrêmement belle, faisant souvent usage de son charme pour arriver à ses fins.



Non, en fait ce que je fais c'est que quand j'ai une idée de perso, j'ai souvent une idée de mini-histoire en une ligne qui va avec, ou éventuellement plusieurs, et du coup pour faire une construction histoire+persos ben faut juste prendre les minis histoires+persos qui vont bien ensemble, en en fusionnant/splittant éventuellement certains s'il y a des problèmes de redondance ou de trucs comme ça. Pis après ça fait un truc qui fait patchwork et avec une histoire un peu en bois, mais je présente juste comment je fais, j'ai pas dit que c'était l'idéal :p
Pub :


[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable
[phpBB Debug] PHP Warning: in file [ROOT]/vendor/twig/twig/lib/Twig/Extension/Core.php on line 1236: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable

Revenir vers « Entrée des artistes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invités