Vous aussi, devenez négatoscriptophile!

Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Vous aussi, devenez négatoscriptophile!

Messagepar Oliv » 10 Déc 2007, 16:21

Non, la négatoscriptophilie n'est ni une déviance sexuelle, ni une maladie honteuse. Remarquez, on peut tout de même considérer cela comme une forme de perversion... Dans un sujet de flood initié par Elsie, j'avais déjà évoqué la chose, je me permets donc de m'auto-citer:

Oliv a écrit :Pour n'évoquer que mon cas personnel, il se trouve que, justement, ces derniers temps j'ai envoyé pas mal d'exemplaires de mon dernier roman à des éditeurs divers et variés... Mais, contrairement à ce qui se passait dans ma prime jeunesse, je n'ai pas fait cela pour "être publié" - cela fait déjà quelque temps que ce rêve m'est passé - mais tout bonnement pour recevoir les lettres de refus, que je prends dorénavant plaisir à collectionner, comme d'autres collectionnent les cartes postales ou les bagues de cigare.


Voilà ce qu'est la négatoscriptophilie, une collection réservée à tous ceux qui, comme moi, s'amusent à comparer les différentes manières de dire "Non, on ne veut pas de votre merde" propres à chaque éditeur... Ou plutôt les manières quasi identiques de le dire, vu que la plupart de ces lettres de refus semblent avoir été écrites par le même individu - peut-être un prestataire de services délocalisé au Bangladesh pour économiser sur les frais de personnel.

En ce qui me concerne, cette collection n'en est devenue une que récemment, alors que mon premier refus date du tout début du siècle. Depuis, j'en ai accumulé d'autres, en privilégiant les "grands" éditeurs puisque les "petits" ont tendance à ne répondre que par mail, une hérésie pour tous les négatoscriptophiles, lesquels ne prennent en compte que les lettres reçues par la poste. Quand la réponse par mail arrive après un envoi de manuscrit par mail, pas de souci, en revanche la pilule est plus dure à avaler quand on a dépensé du papier, de l'encre, une reliure, une enveloppe et des timbres pour, au final, ne même pas avoir le plaisir d'archiver une nouvelle lettre commençant par ces mots magiques qui font vibrer chaque négatoscriptophile:

Nous avons lu avec intérêt votre manuscrit intitulé *titre du roman*. En dépit des qualités de votre texte, celui-ci reste trop éloigné de la ligne éditoriale que nous souhaitons développer. Nous avons le regret de vous annoncer que les éditions *nom de l'éditeur* n'en assureront pas la publication...

Ou bien...
Nous avons bien reçu votre manuscrit et vous remercions d'avoir pensé à *nom de l'éditeur*. Malheureusement, votre texte, en dépit de sa qualité, ne correspond pas à la ligne éditoriale actuelle de notre maison; nous sommes donc au regret de ne pouvoir en envisager la publication...

Ou encore...
Nous avons eu bonne réception de votre roman intitulé *titre du roman* et vous remercions de l'attention que vous avez portée à notre maison d'édition. Cependant, ce manuscrit ne correspond pas à notre ligne éditoriale, même si nous avons pris beaucoup de plaisir à vous lire. Aussi regrettons-nous de ne pouvoir vous répondre favorablement...

Vous noterez la récurrence presque obscène des "regrets" et les "en dépit de la qualité" ou "nous avons pris beaucoup de plaisir" chargés de caresser le malheureux auteur dans le sens du poil, tout en lui donnant l'illusion que son texte a été lu avec attention(*).

A noter, si vous souhaitez comme moi vous lancer dans l'aventure passionnante de la négatoscriptophilie, que certaines pièces sont d'ores et déjà collector: on peut bien sûr penser aux lettres issues de maisons d'édition ayant, depuis, mis la clef sous la porte, ou bien à ceux qui, tels le Diable Vauvert, envoyaient jadis des lettres et se contentent maintenant de mails, pour un contenu strictement identique.

Histoire de convaincre définitivement ceux qui estimeraient qu'il est stupide de jouer le jeu de l'édition sans avoir l'espoir d'être finalement publié, la négatoscriptophilie comporte une bonus inattendu: à l'instar de Jean-Claude Dusse, on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher...


(*)Pour le coup je suis un peu médisant, car je sais que ce fut le cas pour au moins un de ces éditeurs, dont je tairai le nom par charité pour les autres.
À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Avatar de l’utilisateur
Kran
ordre de l'été
Messages : 351
Inscription : 16 Nov 2007, 17:41
Localisation : J'ose pas le dire !

Messagepar Kran » 10 Déc 2007, 16:38

Tu pourrais composer un recueil de lettres de refus et le proposer à la publication. Au pire, tu en aurais des nouvelles pour ta collection. Au mieux, ils pourraient culpabiliser… :lol:
La vie est une histoire, racontée par un idiot, pleine de bruit et de fureur, et qui ne signifie rien.

Avatar de l’utilisateur
Sand
membre d'honneur
Messages : 983
Inscription : 06 Déc 2005, 16:26
Localisation : Paris
Contact :

Messagepar Sand » 10 Déc 2007, 16:47

Pourquoi ça m'évoque la pub cretin.fr avec le fou de factures ?

Avatar de l’utilisateur
Morki
Messages : 42
Inscription : 16 Oct 2006, 20:38
Localisation : Strasbourg
Contact :

Messagepar Morki » 10 Déc 2007, 16:49

Je plussoie l'idée de Kran! Fais-nous un best-off Oliv! Ca pourrait être marrant!
Dernière édition par Morki le 12 Déc 2007, 19:02, édité 1 fois.
"Je me suis attaché à la corde je descends en rappel."
"Tu l'as attachée à quoi la corde?"
"Euh..."

Avatar de l’utilisateur
Beltane
Ze Flag-Horn heure
Messages : 591
Inscription : 06 Déc 2006, 12:11
Contact :

Messagepar Beltane » 10 Déc 2007, 17:41

Sand a écrit :Pourquoi ça m'évoque la pub cretin.fr avec le fou de factures ?


MDR j'ai pensé exactement à la même pub ! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Xss
Profananarteur
Messages : 1757
Inscription : 24 Jan 2005, 17:31

Messagepar Xss » 10 Déc 2007, 17:57

Décidément, ils devraient investir sur certaines personnes qui ponderont des lettres de refus avec autre chose que la ligne éditoriale, car à force on y croit plus trop! :lol:

Avatar de l’utilisateur
Beltane
Ze Flag-Horn heure
Messages : 591
Inscription : 06 Déc 2006, 12:11
Contact :

Messagepar Beltane » 10 Déc 2007, 18:13

Faut apprendre à décoder, aussi :)

Les réponses listées, en gros, ça dit que :

* le dir lit n'a pas aimé
* il reconnaît quand même que ce n'est pas écrit avec les pieds
* il considère qu'en l'état, ça n'est pas publiable, en tout cas pas par lui, qu'il faudrait faire un gros boulot de refonte dessus (au niveau du style ET/OU de la construction ET/OU de la cohérence narrative ET/OU des idées développées), sauf qu'il a la flemme ou pas le temps d'entrer dans le détail des trucs qui coincent, et la flemme ou pas le temps de faire retravailler l'auteur.

Quand ça vient d'une très grosse boîte, ça peut aussi vouloir dire :
* que le manuscrit n'a pas été lu et qu'on envoie la lettre type
* que l'auteur n'est pas assez "bankable" malgré ses qualités littéraires, donc on ne prendra pas le risque financier de miser sur lui (à charge pour les petites boîtes de prendre ce risque, de faire percer l'auteur, la grosse boîte pourra toujours venir lui offrir un pont d'or en cas de miracle façon best seller pour le rapatrier dans son écurie)

En gros, hein. Je reprécise ;)


Mais le coup de la ligne éditoriale, parfois c'est complètement légitime. Je préviens de base que je sortirai cette excuse-la si on envoie aux éditions Argemmios des romans de type : "les vestiaires du stade de France ou la vie amoureuse d'une équipe de rugby à XV".

Sauf que je n'écrirai pas que j'ai pris plaisir à le lire car je ne le lirai même pas, pas le temps pour, même si c'est probablement bidonnant.

Avatar de l’utilisateur
orque fou
les dents de l'amer
Messages : 334
Inscription : 07 Juil 2006, 15:01
Localisation : boulogne (62)
Contact :

Messagepar orque fou » 10 Déc 2007, 18:25

"les vestiaires du stade de France ou la vie amoureuse d'une équipe de rugby à XV".


mais c'est complétement fantastique ça !! imagine la vie cachée des ballons ovales !!
http://www.fantastinet.com/ , l'enyclopédie gratuite des littératures de l'imaginaire...

Avatar de l’utilisateur
adu
ordre de l'automne
Messages : 150
Inscription : 17 Jan 2007, 22:10

Messagepar adu » 10 Déc 2007, 18:58

Mais si en fait, les équipes de rugby ne jouent pas au rugby mais sous couvert de match pratiquent une cérémonie rituelle païenne qui impliquent le sacrifice de l'âme et de l'esprit critique des spectateurs pour faire revenir les Grands Anciens en tapant dans un ballon qui est en fait un démon masochiste ?
C'est pas fantasy ça ? whistle

Avatar de l’utilisateur
GabrielleTrompeLaMort
Guerrière du Sud
Messages : 1052
Inscription : 25 Jan 2005, 16:56
Localisation : Au Pays Du Pastis !!!
Contact :

Messagepar GabrielleTrompeLaMort » 10 Déc 2007, 19:06

orque fou a écrit :
"les vestiaires du stade de France ou la vie amoureuse d'une équipe de rugby à XV".


mais c'est complétement fantastique ça !! imagine la vie cachée des ballons ovales !!


Ah oui, pour le coup, cela relève totalement du domaine de l'imaginaire. :roll: :lol:

Moi aussi, je fais collection, mais parfois on a aussi de jolies fiches de lectures... plus utile. :P Et plus rare, aussi !
"Sous ce masque, c'est une idée."
Blog d'édition d'Entrechats

Avatar de l’utilisateur
Beltane
Ze Flag-Horn heure
Messages : 591
Inscription : 06 Déc 2006, 12:11
Contact :

Messagepar Beltane » 10 Déc 2007, 19:21

Ah mais si on rajoute de l'imaginaire de bon goût, ça rentre dans ma ligne, je vous l'accorde. Sauf qu'il faudra revoir le titre ! :P

Avatar de l’utilisateur
Harfang
Chouette !
Messages : 165
Inscription : 26 Mai 2005, 13:52
Localisation : Dans un mauvais rêve...

Messagepar Harfang » 10 Déc 2007, 19:59

Ca me plait comme idée!
Je m'y colle.


Tout d'abord:
" Notre comité de lecture a examiné avec une grande attention votre mansucrit ******. Malheureusement, il ne peut pas s'intégrer à notre programme éditorial. En effet, nous publions peu et sommes trés sélectifs."

Ensuite ( sur lettre avec paraphe argenté et tout et tout):
" Nous avons bien reçu votre mansucrit **** et nous vous en remercions.

Pour ce qui est de la publication, notre réponse malheureusement est négative: nous avons décidé de ne pas le retenir car il ne s'inscrit pas d'emblée dans l'esprit, la recherche et le ton communs aux textes de littérature française que publie ****
Nous vous souhaitons bonne chance dans votre recherche d'éditeurs et blabla.


Je les aime bien, trés élégante, qui vous caresse gentiment entre les oreilles, tout en vous disant :non, la pâtée ne sera pas pour toi, mais t'es un bon chat quand même!
Franchement trés sympa les éditeurs, ça vaut le coup d'envoyer des mansucrits juste pour avoir de jolis lettres sur papier bouffant avec des signatures... Notons d'ailleurs, qu'étrangement, il me semble sur les six lettres que j'ai à ma disposition que ce sont les plus grosses boites, qui, finalement, fignole le mieux leurs lettres, étonnant, non?

Avatar de l’utilisateur
Xss
Profananarteur
Messages : 1757
Inscription : 24 Jan 2005, 17:31

Messagepar Xss » 11 Déc 2007, 00:54

Mais le coup de la ligne éditoriale, parfois c'est complètement légitime. Je préviens de base que je sortirai cette excuse-la si on envoie aux éditions Argemmios des romans de type : "les vestiaires du stade de France ou la vie amoureuse d'une équipe de rugby à XV".


Sauf qu'Olivounet a plutôt écrit une histoire de super-héros, pas ça :lol:

Avatar de l’utilisateur
Anilori
Escargot
Messages : 354
Inscription : 22 Fév 2006, 15:50
Localisation : Dans la lune
Contact :

Messagepar Anilori » 11 Déc 2007, 11:00

Au moins, les gens qui peuvent s'adonner à ce genre de collection, ça prouve qu'ils ont été capables de terminer au moins une histoire, et ça on ne peut pas en dire autant de tout le monde :roll:
Alors bravo les gars ! :cheers:

Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Messagepar Oliv » 11 Déc 2007, 11:30

Xss a écrit :
Mais le coup de la ligne éditoriale, parfois c'est complètement légitime. Je préviens de base que je sortirai cette excuse-la si on envoie aux éditions Argemmios des romans de type : "les vestiaires du stade de France ou la vie amoureuse d'une équipe de rugby à XV".


Sauf qu'Olivounet a plutôt écrit une histoire de super-héros, pas ça :lol:

En même temps, vu la ligne éditoriale d'Argemmios, et pensant connaître un peu les goûts de la Patronne, je ne risque pas d'y envoyer un roman qui parle de super-héros, de voyages temporels, de peste noire et du Vatican - à moins qu'Argemmios ne fasse de jolies lettres de refus?

Remarquez, personne n'est prêt à publier ce genre de truc, et c'est justement ça qui est drôle... Là j'attends les réponses de deux grosses boîtes germanopratines, en imaginant la tête que feront les membres de leur comité de lecture en lisant - ou du moins en parcourant rapidement, hein, faut pas charrier non plus - ce que je leur ai envoyé...

C'est aussi ça le plaisir de la négatoscriptophilie.
À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Avatar de l’utilisateur
Sombreloup
Lupus Grognus
Messages : 141
Inscription : 20 Juil 2006, 22:10
Localisation : D'ici et d'ailleurs...

Messagepar Sombreloup » 11 Déc 2007, 11:34

Moi je me demande si toute cette ironie et cette désinvolture blasée ne sont pas une manière de justifier le fait qu'on soit un loser ? Bien sûr, je résume.
Image

Avatar de l’utilisateur
Napalm Dave
Lézard explosif
Messages : 1078
Inscription : 11 Nov 2006, 23:10
Livre préféré chez Mille Saisons : Les Perles d'Allaya
Localisation : Tours city
Contact :

Messagepar Napalm Dave » 11 Déc 2007, 20:53

Il paraît que certaines lettres de refus sont plus "personnalisées" avec limite des clauses de menances pour ne rien envoyer d'autre à l'éditeur style "monsieur, j'espère que vous plaisantez mais c'est de mauvais goût" ou des accusations de plagiat à propos de sombres publications, parues en Mongolie extérieure, et dont vous n'avez jamais entendu parler: "Il est évident que votre roman Le tombeau de Glanduriel le maudit n'est que la honteuse copie de Krétin l'impérial qui lui est géniaaââl!".
A mon avis, ce sont celles-là les perles de collection.

Napalm, qui a trois kilos de lettres de refus... d'emploi^^.

Avatar de l’utilisateur
Oliv
Polémiqueur
Messages : 1473
Inscription : 08 Mars 2005, 16:44
Genre de livres que vous lisez le plus souvent ? : Autres
Localisation : Bien profond
Contact :

Messagepar Oliv » 12 Déc 2007, 15:21

Tu as raison Napalm, en effet ce genre de lettres sont, de loin, les plus fun. La dernière que j'ai reçue était de ce genre là... Il faut dire que j'ai un peu tendu le bâton pour me faire battre, en envoyant une histoire de super-héros à des gens qui, ces derniers temps, ont surtout fait leur beurre avec les vacuités sentimentales de célibataires trentenaires...

Je pense qu'ils n'ont fait que feuilleter mon manuscrit sans s'y attarder, ce qui leur a tout de même permis de m'apprendre que ce n'était "pas drôle" - Oh, vraiment? Qui a cru que cet abruti d'Oliv savait manier l'humour? - tout en se demandant s'il s'agissait de second ou de premier degré - sachant que la lecture d'un chapitre pris au hasard ne laisse aucun doute sur les intentions de l'auteur. Et de me citer un passage hors-contexte et pas du tout représentatif du reste, sorte de parodie de SF pompeuse dans lequel figurent des expressions telles que "structure du cosmos", "logique spatio-temporelle", en précisant que cet honorable éditeur "privilégie l'écriture", sous-entendu "Tu fais chier avec ton truc, il y a un vrai scénar qui casse la baraque et non pas juste de la masturbation intellectuelle, on ne vendra jamais ça à notre public de lectrices de Elle".

J'attends maintenant les autres, en espérant qu'ils mettront la barre au moins aussi haut.
À l'Affreux Oliv (Mars 2005-Février 2010), la Patrie pas reconnaissante.

Si vous me cherchez, je ne suis plus ici.

Chwip
Historienne
Messages : 2267
Inscription : 17 Avr 2006, 14:04

Messagepar Chwip » 23 Déc 2007, 11:04

Quand je serai grande, je me ferai embaucher dans une grosse boîte et je publierai Oliv. Na.

Comme ça je pourrais limiter le nombre de paperasse de sa négatoscriptophilie...

Avatar de l’utilisateur
Oph
Ninja !
Messages : 884
Inscription : 27 Déc 2007, 11:47
Localisation : Dans le tiroir à ninjas
Contact :

Messagepar Oph » 27 Déc 2007, 14:36

Ce sujet me fait furieusement penser à un sujet du forum NaNoWriMo intitulé "rejection pride", où chacun peut venir annoncer avec joie que sa nouvelle ou son roman a encore été refusé par une maison d'édition.
Ou plus souvent par un agent, la norme au pays de Chuck Norris et de NaNoWriMo étant de passer par un agent pour trouver un éditeur.

Pour ma part, j'avoue platement que je n'ai jamais essayé de publier ce que j'écris, et que je n'ai donc jamais reçu de lettre de refus.
En revanche, des lettres-types suite à des participations infructueuses à des concours de nouvelles, j'ai reçu.


Revenir vers « Entrée des artistes »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invités